Press the l key to open the language menu.
Skip Main Navigation and go to Content

L'implant rétinien fournit une stimulation pour induire la perception visuelle chez les personnes aveugles.

Glossaire

Cornée - La partie externe transparente du système de focalisation de l'œil, située à l'avant de l'œil.

 

Maladie dégénérative de la rétine – Une maladie, par exemple la rétinite pigmentaire, au cours de laquelle la fonction ou la structure des tissus ou de l'organe touchés se détériore progressivement au fil du temps.

 

Prothèse épirétinienne - Un implant qui est placé en haut de la rétine par opposition à une prothèse « sous-rétinienne » qui est positionnée sous la rétine.

 

Fovéa - Le centre de la macula ; elle offre la vision la plus précise et est utilisée pour lire.

 

Iris - La partie colorée de l'œil située derrière la cornée, qui régule la quantité de lumière qui entre dans l'œil de la même manière que l'obturateur d'un appareil photo.

 

Cristallin - Un disque transparent dans l'œil situé derrière l'iris, qui permet de focaliser la lumière ou une image sur la rétine.

 

Macula - La petite zone sensible de la rétine qui permet la vision centrale. Elle se trouve au centre de la rétine et contient la fovéa.

 

Nerf optique – Un faisceau de plus d'un million de fibres nerveuses qui transportent des messages visuels de la rétine au cerveau.

 

Pupille - Un trou au centre de l'iris qui permet à la lumière d'entrer dans l'œil et d'atteindre la rétine.

 

Photorécepteurs - Des cellules dans la rétine qui se connectent à d'autres cellules nerveuses pour transmettre des informations visuelles au cerveau. Les photorécepteurs bâtonnets contrôlent la vision nocturne tandis que les photorécepteurs cônes participent à la vision des couleurs.

 

Rétine - Une mince couche de cellules à l'arrière du globe oculaire qui convertissent la lumière en impulsions nerveuses qui se déplacent vers le cerveau.

 

Rétinite pigmentaire - La RP est une maladie qui entraîne la dégénérescence des bâtonnets et des cônes de la rétine ; elle représente l'une des principales causes de cécité héréditaire. Les symptômes peuvent apparaître à l'adolescence, mais les problèmes plus sévères de vision ne surviennent normalement pas avant le début de l'âge adulte. Au cours des premiers stades de la maladie, les personnes souffrant d'une RP font état d'une perte de la vision nocturne et de difficultés accrues à voir dans des conditions à faible luminosité. Au fur et à mesure de l'évolution de la maladie, ces personnes commencent à perdre la vision périphérique et à développer une « vision télescopique ». Dans les stades plus avancés, une personne souffrant de RP peut devenir complètement aveugle. Les autres formes de RP et les maladies associées incluent le syndrome d'Usher, l'amaurose congénitale de Leber, la maladie bâtonnets-cônes, le syndrome de Bardet-Biedl et la maladie de Refsum, entre autres.

 

Credit: National Eye Institute, National Institutes of Health for certain glossary terms